Renée Delorme (1922-2001)

 

Née en Espagne en 1922, fille de diplomate, Renée est entrée dans la congrégation des Auxiliaires du Sacerdoce en 1943,... mais en en 1949, elle décide de ne pas renouveler ses voeux. Elle reste pourtant liée à la congrégation et rentrera plus tard dans notre institut séculier Vie et Foi.

Livre de Renée Delorme: pronto socorro do Sertão

Elle a d'abord travaillé en colaboration avec des prêtres ouvriers à Paris puis en Algérie. C'est en 1956 qu'elle part pour le Brésil sur l'invitation de Dom Helder Câmara. Elle travaille comme infirmière et assistante social dans les favelas de Rio de Janeiro entre 1957 et 1968, avec des pères dominicains.

C'est par son intermédiaires que les Auxiliaires ont été appelées au Brésil.

Renée rejoint ensuite le Pará, Conceição de Araguáia (68-69) puis Itupiranga jusqu'en 1973. Là, elle construit un petit hopital et maternité, avec l'aide des gens du lieu. Elle travaillera ensuite deux ans sur les rives du fleuve Tocantins où elle construira un poste de santé (Barco, Goiás, 1976-1978).

En 1978, pour des raisons de sécurité, elle quitte le Brésil pour les îles du Pacifique, mais devra retourner en France à cause de sa santé.

Durant vingt ans, Renée a constitué un herbier avec toutes les plantes que le peuple de la région utilisait pour se soigner. Avec l'aide de Hermes Miolla, elle a répertorié plus de 450 espèces et indiqué, pour les maladies les plus communes, quelles plantes utiliser et de quelle manière (Pronto Socorro do Sertão, a cura pelas plantas, 1979).

Au début des années 80, la situation politique du Brésil s’apaise. Appelée de nouveau par les dominicains, Renée repart pour le Brésil , à Barreira dos Campos dans le Para. Elle y construit un hopital et forme d'autres soignants.

En 1991, elle fait une pneumonie, puis une crise cardiaque, et en novembre, elle est victime de la malaria. Dix ans plus tard, foudroyée par une hémorragie cérébrale, elle meurt le 3 juillet. Le frère Henri Burin des Rosiers célèbrera ses obsèques.

 

Nos soixante années au Brésil par Marie Emmanuel Crahay

 

Une biographie plus complète se trouve dans le livre "Nos soixante années au Brésil" qui raconte l'histoire des Auxliaires du Sacerdoce au Brésil.

 

 

Nous écrire - Liens - Plan du site