Marie Madeleine et la pandémie : Rentrer dans le grand mouvement de l’amour du Christ – Témoignage d’une participante à la « live » organisée par les Auxiliaires du Sacerdoce du Brésil.

Le jour de la Sainte Marie Madeleine, les Auxiliaires du Sacerdoce du Brésil ont organisé une « Live » sur internet. Les participants étaient invités à lire un texte de notre fondatrice (Mère Marie Magdeleine de la Croix) et à en souligner mots et phrases les rejoignant dans leur vie actuelle. Ils étaient aussi invités à lire le texte d’Evangile du jour (Jean 20, 1-2 ; 11-18).

Live Auxiliaires du Sacerdoce pendant la Pandémie
Live sur Internet Marie Madeleine, Marie Galliod et pandémie

Voici ce qu’a partagé une des participantes:

« Dans ce moment de douleur, de deuil, Marie Madeleine est partie à la recherche de celui qui l’avait aidé, à la recherche de celui qui lui avait montré ce qu’est la sainteté, le pardon, l’espérance, la vie selon la volonté de Dieu, selon l’amour. Avant les gens lui avaient fait expérimenter souffrances et mépris. Quand Jésus lui a montré ce qu’est la vie selon l’amour, elle a décidé de le suivre. Ainsi il s’est tourné pour elle source de vie, une source qu’elle ne se lassait pas de chercher, et elle ne voulait pas l’abandonner. Dans ce moment que nous vivons, on a besoin de personnes qui suivent cette inspiration du Christ, qui vivent en suivant l’exemple qu’il nous a donné.

J’ai souligné deux passages du texte de la fondatrice : « Nous devons vivre le Sacerdoce du Christ […] nous offrir et nous immoler (nous donner) sans cesse. » et « cet esprit n’est pas infus dans vos âmes. Vous l’avez reçu, vous devez sans cesse le recevoir ».

On reçoit du Christ l’amour. Il nous maintient tourné vers Lui. On doit seulement le laisser nous toucher, le laisser demeurer en nous, comme Marie Madeleine a fait. Quand elle a vu cet amour, quand elle a senti l’amour, elle l’a laissé demeurer en elle. Elle s’est laissé offrir à Christ. Christ lui a offert l’amour et elle a accepté et elle s’est remise à lui. Elle a reconnu la voix du Christ quand il l’a appelée par son nom. On doit aujourd’hui écouter cet appel, ces mots du Christ et reconnaitre quand il nous appelle. La plupart du temps, on est pris par tant de choses.

Plein de gens sont tant désespérés en pensant à la pandémie, à la souffrance, aux morts…Mais comment nous laisser entrainer par l’amour du Christ ? […] Dans ce moment de souffrance, Marie Madeleine a eu besoin de voir le corps. On doit être sensible à ça, à nos frères qui sont en deuil aujourd’hui. On doit aussi être sensible au fait que Jésus dit qu’il est ressuscité. Il est ressuscité pour tous et cette résurrection vient nous prouver son amour… Il ressuscite dans la vie de chacune de nous, en particulier dans ce genre de partages. […]  On a la mission d’exercer ce sacerdoce du Christ, cette manière de vivre comme Lui, cette sainteté. »

Quelques participantes de la live de la Sainte Marie Madeleine